Tellement tendance

Tout pour nourrir votre amour inconditionnel du fromage en grains

Tout pour nourrir votre amour inconditionnel du fromage en grains

Terminé le temps où le fromage en grains était cantonné à garnir notre célèbre poutine où à être dégusté à même le sac! Il vole maintenant de ses propres ailes, voyage et s’éclate dans l’assiette. Découvrez-le où vous ne pensiez jamais le retrouver...

Nouvelles tendances au rayon du fromage en grains

Si le fromage en grains trône toujours sur notre plat national et qu’il reste une collation parfaite quand on fait de la route – essayez-le avec des chips, ça te pimpe un road-trip! –, il ne rime plus seulement avec casse-croûte. Il aurait même été aperçu dans des saucisses et dans des salades de fruits!

Autre tendance : on le sert à l’apéro. Frit, il remplace à merveille les traditionnels bâtonnets de fromage si populaires chez nos voisins du Sud. Fallait juste y penser, car c’est la meilleure chose au monde : c’est croustillant à l’extérieur, fondant et élastique à l’intérieur et ça se plonge dans toutes sortes de trempettes. Les tomatées et les épicées sont d’ailleurs parfaites pour relever le goût du fromage en grains, qui est assez passe-partout, merci.

Ce dernier se fait également une place de choix dans le bol d’olives. Arrivez chez des amis avec un pot contenant ce parfait mélange de fromage en grains et d’olives marinées, comme cadeau d’hôte, et vous risquez de vous faire inviter à souper souvent!

Si vous êtes fan de popcorn aromatisé, vous allez triper sur cette autre tendance, celle de créer vos propres saveurs de fromage en grains : barbecue, sauce piquante, ciboulette, alouette!

Et si vous souhaitez créer la surprise à votre prochaine fondue au chocolat, ajoutez du fromage en grains à votre sélection de fruits. Un mélange sucré-salé parfait!

Cuisiner avec le fromage en grains

Le fromage en grains a tout pour lui. Cru, il donne de la texture aux plats. Cuit et fondu, il apporte de l’onctuosité partout où il passe et il étire le plaisir.

Agrémentez vos salades en y ajoutant des morceaux de fromage en crottes. Vous pouvez même le couper finement et l’incorporer à vos tartares!

Pensez à gratiner vos plats avec du fromage en grains. Imaginez une purée ou un potage dans lesquels vous lancez des morceaux de fromage « skouik-skouik »… Le rêve!

Remplacez le fromage en tranches par le fromage en grains dans vos burgers et sandwichs et revisitez des classiques. Ils deviennent des hot-chicken poutines, des nachos québécois, et des pâtés chinois extra gourmands.

Pensez aussi à lui faire une belle place dans un plateau de fromage. Frais du jour, il pourrait bien voler la vedette à ses compagnons de plateau.

Et bien sûr, le fromage en grains sera toujours le secret d’une bonne poutine classique, végétarienne, ou revisitée, comme cette version au poulet, sauce général Tao et Brins de Gouda Bergeron. Juste de l’écrire, on bave!

Fabrication du fromage en grains 101

On le tient pour acquis, toujours là, à attendre sagement à côté de la caisse du dépanneur du coin ou dans sa section réservée à l’épicerie. Mais est-ce que vous vous êtes déjà demandé comment était fabriqué notre or blanc?

En fait, ça prend plus que du bon lait et une grande palette pour le brasser pour faire du fromage « en crottes ». Enfilez un filet sur votre tête et votre sarrau et suivez le guide :

• Le processus de fabrication du fromage en grains débute avec l’arrivée de la matière première à la fromagerie. Le taux de gras du lait est analysé et ajusté au besoin afin de répondre aux standards de la recette.

• Après avoir été pasteurisé, le lait est chauffé dans une cuve afin de terminer sa pasteurisation et d'activer le ferment lactique ajouté pour l'acidifier.

• Transféré dans une deuxième cuve, le lait est caillé à l'aide d'un coagulant nommé présure, puis coupé et cuit.

• Le lait caillé est ensuite égoutté pour retirer une partie du lactosérum, le petit lait.

• On brasse ensuite les cailles avec le reste du petit lait afin d’augmenter l’acidité du fromage pour finalement tout retirer le lactosérum.

• Vient ensuite l’étape de la cheddarisation, qui donne tout le bon goût et la texture du fromage en grains et qui consiste à la coupe, et à la superposition des tranches de fromage, qui seront ensuite tournées manuellement ou mécaniquement.

• Les tranches de fromage passent ensuite au moulin pour devenir des petits morceaux de fromage qui seront salés avant d’être emballés. Et voilà!

Vous êtes un inconditionnel ou une inconditionnelle du fromage en grains? Assumez votre dépendance et venez faire un petit tour par ici.

D’où vient le « skouik-skouik » du fromage en grains?

Le secret est enfin révélé! Le célèbre bruit que fait un bon fromage en grains sous la dent vient de son taux d’humidité et de sa texture à la fois souple et élastique. Il est aussi un gage que le produit n’a jamais été réfrigéré.

Recettes associées