La touche du chef

On cuisine Koriass

On cuisine Koriass

Le rappeur Koriass était au FEQ, fait qu’on en a profité pour voir si le roi du cinq à sept grille aussi bien qu’il rappe. Finalement, le dur à cuire est pas mal plus sweet qu’il n’y paraît.

znM8XgGeZHE

Les 4 côtés sweet de Koriass que vous ne connaissiez sûrement pas.

  1. On le surnomme Korey Hart, et pas parce qu’il aurait voulu marier Julie Masse. Comme le nom Koriass ressemble à celui du chanteur des années 80 Corey Hart, on l’a naturellement baptisé comme ça lors de ses débuts en « battle rap ».

  2. Sa plus grande fierté, ce n’est pas son album Enfant de l’asphalte, mais ses deux enfants (on le comprend, ils sont vraiment cute).

  3. Ce qui touche le plus le rappeur, c’est quand il apprend que ses paroles ont aidé quelqu’un à traverser une période difficile.

  4. Koriass est aussi G.O. à ses heures. Et il a même une liste de choses WOW à voir, pour vous et votre famille, dans sa ville natale, Saint-Eustache :

• Premièrement, le cinéparc : une merveille de la ville de Saint-Eustache. Pour lui, aller voir un bon film au cinéparc et voir du monde faire des « burns » avec leur Civic montée, c’est un incontournable.

• Deuxièmement, l’autodrome de Saint-Eustache. Même chose : c’est une place à voir pour son « arc-en-ciel de douchebags qui vont faire du char là-bas ».

• Troisièmement, le marché aux puces. Fameux endroit où il a tourné un clip. Il y a « tellement d’affaires à voir qu’on ne sait plus où regarder ».

Recettes associées