Sauce aux arachides et crevettes grillées Liste d’ingrédients
Fermer

Ingrédients

  • 180 ml3/4 tassede crème 10 %
  • 60 ml1/4 tassede beurre d’arachides
  • 15 ml1 c. à soupede vinaigre de riz
  • 15 ml1 c. à soupede sauce soya
  • 1gousse d’ail, hachée
  • 2oignons verts, hachés
  • 15 ml1 c. à soupede gingembre frais, haché

Sauces et vinaigrettes

Sauce aux arachides et crevettes grillées

  • Temps de préparation

    10 min

  • Temps de cuisson

    12 min

  • Nombre de portions

    4 portions

  • Classement 0

Merci !

Vous avez mis une note de X / 5 à cette recette. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Merci de votre commentaire!

Ingrédients

  • 180 ml3/4 tassede crème 10 %
  • 60 ml1/4 tassede beurre d’arachides
  • 15 ml1 c. à soupede vinaigre de riz
  • 15 ml1 c. à soupede sauce soya
  • 1gousse d’ail, hachée
  • 2oignons verts, hachés
  • 15 ml1 c. à soupede gingembre frais, haché

Préparation

Astuce : une fois que vous avez complété une étape, cliquez sur celle-ci pour la rayer.

  1. Dans un bol allant au four à micro-ondes, mélanger le beurre d’arachides avec le vinaigre de riz et la sauce soya.
  2. Ajouter la crème graduellement en remuant. Incorporer l’ail, les oignons verts et le gingembre.
  3. Chauffer au four à micro-ondes de 2 à 3 minutes. Remuer chaque minute de cuisson. Réserver au chaud.

Suggestion

  • Ajuster la quantité de beurre d’arachides selon la consistance voulue.

  • Chaude ou froide, la sauce aux arachides peut également être servie avec une poitrine de poulet grillée ou des rouleaux de printemps. Elle peut aussi être utilisée comme sauce dans un pad thaï ou un sauté asiatique.

Servir avec des crevettes grillées

  • 2 c. à soupe de beurre demi-sel
  • 20 à 24 grosses crevettes crues, décortiquées

  • Dans un poêlon, faire fondre le beurre et y faire revenir les crevettes à feu vif de 3 à 4 minutes pour bien les colorer.

  • Servir immédiatement nappé de la sauce aux arachides chaude et accompagner de riz et de légumes asiatiques cuits à la vapeur (ex. : pak-choï, gai-lan, etc.).

J'en veux plus !