Tous les articles de la catégorie
Rencontres
Les Chefs Masqués passent à table

Les Chefs Masqués passent à table

Un superhéros, ça lutte contre les méchants. Les Chefs Masqués, eux, luttent contre ce qui goûte méchant. Leur mission? Sauver les bons citoyens des mauvais lunchs. On s’est entretenus avec Mystique Marmite et Capitaine Caquelon, qui ont eu la gentillesse de nous faire un trou dans leur horaire (et plusieurs trous normands).

Les deux acolytes nous ont reçus dans la Miam Cave, leur repaire top-secret situé dans la ville de Mayo, en Outaouais. Au moment de notre arrivée, Mystique Marmite mettait de l’ordre dans sa collection de spatules. Capitaine Caquelon, lui, était plongé dans la rédaction de ses mémoires, intitulées La loi et l’orge. Durant notre entretien, les Chefs Masqués étaient fidèles à eux-mêmes : passionnants, passionnés, et tout de spandex vêtus.

Avertissement : cette entrevue risque de vous faire saliver. Avant de poursuivre, assurez-vous d’avoir une bavette (ou de mettre une bâche sur votre clavier).

D’où vient votre envie d’aider les citoyens à libérer leur potentiel culinaire?

Mystique Marmite : J’ai toujours voulu améliorer la bouffe des autres. J’ai fait ma première intervention culinaire alors que j’étais haute comme trois pommes farcies au fromage.

Capitaine Caquelon : Tu devrais raconter l’histoire d’Éliane. C’est une tranche de vie assez succulente merci.

Mystique : Ahhh! Éliane. C’est la première personne que j’ai sauvée. Elle avait mon âge, environ deux ans. On fréquentait la même garderie. Je voyais que son pablum lui roulait dans la bouche, alors je lui ai suggéré d’y ajouter des olives noires et du romarin. C’est comme ça que Mystique Marmite est née! Éliane, si tu lis ceci, j’espère que t’as plus peur d’assaisonner ton pablum.

Comment ça se déplace, un Chef Masqué?

Mystique Marmite : Avant, on se promenait à bord d’un vieux taco.

Capitaine Caquelon : Je dois préciser que c’était littéralement un taco, avec une carrosserie en coquille de maïs. L’idée était sympathique, mais ça demandait beaucoup d’entretien. Et c’était pas vargeux sous la pluie.

Mystique Marmite : Maintenant, on se déplace avec la BettMobile. Le nom est un clin d'œil subtil à notre idole.

Batman?

Mystique Marmite : Non. La betterave.

Un superhéros culinaire, ça fait quoi pendant son temps libre?

Capitaine Caquelon : Quand je ne suis pas en train d’aider les citoyens à libérer leur potentiel culinaire, il m’arrive d’écrire des haïkus gastronomiques. (Il se racle la gorge, regarde dans notre âme, puis récite son poème.)

Le printemps chante Une mésange s’élève Wrap BLT au fromage à la crème

Mystique Marmite : C’est tellement beau. Tel un certain gâteau, je suis renversée.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune cuistot?

Mystique Marmite : Faut pas avoir peur de s’amuser en cuisine. Et si ça implique de faire du gumboots entre deux étapes, eh bien, pourquoi pas!

Capitaine Caquelon : Pour être un bon cuistot, il faut suivre son instinct. C’est tout. Il n’y a pas de recette secrète. Mais s’il y en avait une, ça serait une recette d’ici. (Clin d'œil téteux, mais ô combien charmant.)

Combien d’heures ça prend pour se faire un lunch de rêve?

Mystique Marmite : C’est pas une question de temps mais d’ingrédients! Traitez chaque lunch comme vous traiteriez votre grand-mère : avec respect. Par exemple, si votre sandwich est tellement mince que vous pouvez le glisser sous une porte, c’est signe qu’il manque d’amour!

Capitaine Caquelon : L’art du sandwich, c’est l’art de la combinaison! Idéalement, ça prend un pain moelleux comme le ventre d’un chaton, un fromage qui propulsera vos papilles sur une nouvelle planète, un ou plusieurs condiments ensorcelants, et les ingrédients gourmands de votre choix : fruits, charcuteries, légumes, alouette!

Mystique Marmite : Surtout, faites confiance à votre imagination et à vos restants. Dans un sandwich réussi, on trouve de tout, même umami!

Pour ou contre l’expression « on est ce que l’on mange »?

Mystique Marmite : Perso, je suis contre. J’ai-tu l’air d’une aile de chou-fleur Buffalo?

Comment entrevoyez-vous l’avenir pour les Chefs Masqués?

Capitaine Caquelon : On promet de veiller sur les citoyens tant et aussi longtemps qu’il y aura des lunchs plates en liberté.

Mystique Marmite : Une chose est sûre, on va continuer de travailler ensemble. Pas pour me vanter, mais je trouve qu’on est le duo culinaire le plus efficace depuis la tomate et le bocconcini.

Capitaine Caquelon : Je dirais même depuis le mortier et le pilon!

Pour voir les Chefs Masqués dans le feu de l’action, c’est par ici!