Obsessions de l'édition

5 façons de faire lever votre épluchette

5 façons de faire lever votre épluchette

Que le beurre coule à flots, on est prêt à se rouler dedans à volonté. Oh que oui, c’est l’heure de l’épluchette de blé d’Inde ! Mais qu’on vous voit jeter l’épi avant d’avoir ôté toutes les soies. Pour vous délecter pleinement de cet immanquable festin d’août, on vous propose cinq manières de le revisiter. À vos maïs (et vos cure-dents), les ami(don)s !

Organiser le concours du meilleur beurre pimpé

Une épluchette sans beurre, c’est comme une sortie aux pommes sans croustade. Impossible ! À défaut de pouvoir badigeonner votre épi dans le même beurrier que votre gang (pandémie oblige), mettez-les au défi d’apporter leurs créations barattées aromatisées les plus audacieuses. Vous vous assurez ainsi de ne jamais en manquer (le rêve !) et vos papilles feront le party toute la veillée. Avec un peu de beurre au bacon et aux épices, c’est vous qui avez des chances de repartir avec la poche de maïs en trop et le statut de roi ou reine de l’épluchette (la mieux beurrée) de l’été !

Rendre l’épluchette fancé

Ceux qui ont envie de passer leur épluchette avec le petit doigt en l’air au lieu de participer à la traditionnelle compétition semi-amicale du plus gros rongeur d’épis, eh bien, on a des petites nouvelles pour vous autres : oui, vous avez l’DOUA. Foie gras, huîtres et maïs, c't'affaire !

Ne laissez plus vos amis attraper un épi direct dans le fond de la chaudronnée servi sur une maigre assiette en carton. Déclinez-le plutôt façon bisque dans laquelle vous tremperez votre pain sans vergogne ou accompagnerez ses grains parfaitement sucrés de pâtes aux courgettes, asperges et sauce à la crème. De quoi surprendre même la Marie-Antoinette de votre clique.

Faire griller le lunch au grand complet

Pas de fête estivale sans barbecue. Oui, c’est une règle. Et ferme à part ça. Au lieu de chauffer la cabane en faisant bouillir une grosse marmite remplie de maïs, on s’installe devant le grill parce que, on s’entend, tout est meilleur sur le barbec’.

Et pour éviter que vos épis souffrent du syndrome de l’abandon en tournoyant en solo, invitez ses prefs à la fête : le fromage Doré-Mi, les tomates, sans oublier les jalapenos. « C’est chaud, c’est chaud, c’est chaud ! » Oui, Normand !

Planifier une thématique funky

Ça ne prend pas le maïs le plus sucré de la poche pour organiser une épluchette. Mais pour que le bon temps s’amène, il vous faudra veiller au grain du fun-o-mètre de votre réception.

Sortez votre plateau des grands soirs, généreusement garni de mocktails, lancez-vous dans une course folle de poches de maïs (bonne chance, mes valeureux !), ou encore proposez une thématique 100 % jaune. Oui, jaune comme la star de l’événement, le maïs : tout le monde s’habille en jaune, les décos sont jaunes. Vous l’aurez compris, tout est jaune, même la bouffe, des amuse-gueules (trempette queso fundido au fromage et chorizo) au dessert (crème glacée à la mangue et lime). Qu’on déroule le tapis jaune, les épis s’apprêtent à défiler par douzaines.

Transformer ça en fiesta mexicaine

Qui a dit qu’épluchette rimait avec roteux et jokes de mononcles ? De un, ça rime pas pantoute. De deux, il y a tellement moyen de rendre ça plus caliente ! Enfilez votre plus beau sombrero, dandinez-vous sur des airs de Juan Gabriel en faisant virevolter les feuilles de maïs, pis caramba, la fête est pognée !

Une fois vos épis cuits à la perfección, ne donnez pas tout de suite l’assaut sur le grugeage. Coupez-le sur la longueur et incorporez ses délicieux grains jaune soleil dans des plats qui appellent à la bronzette à Playa del Carmen. Commencez par des nachos froids et sa salsa de maïs, bons à en faire renverser les margaritas. Enchaînez avec un burrito exxxxtra cheddar puis une esquites ou, autrement dit, une salade tiède de maïs mexicaine qui fait l’effet du coup de grâce sur la piñata. Bam, en plein dans le mille !

Les meilleures façons de cuire la douzaine

À la vapeur : Éplucher. Verser de trois à sept cm (un à trois pouces) d’eau au fond d’un chaudron. Porter à ébullition. Placer idéalement les épis à la verticale. Couvrir. Cuire le maïs de 7 à 10 minutes.

  • Bon à savoir : La cuisson à la vapeur est plus rapide et plus écolo que la cuisson par immersion dans l’eau chaude. Pourquoi ? Parce que ça nécessite moins d’eau, donc moins de temps de chauffage et donne le même résultat : un maïs cuit uniformément.

  • Truc de pro : Pour un maïs plus crémeux et sucré, faites-le cuire dans du lait 3,25 %. C’est ainsi qu’on l’apprête à l’École des métiers de la restauration.

Sur le BBQ : Éplucher. Cuire le maïs de 7 à 10 minutes sur la grille en retournant les épis fréquemment. (Vous pouvez aussi laisser les feuilles, mais elle risquent de brûler et de ralentir la cuisson)

Au micro-ondes : Ne pas éplucher. Déposer 2 ou 3 épis (max !) à la fois directement dans le micro-ondes. Cuire environ 3 minutes. Éplucher.

Autre alternative au micro-ondes : Éplucher. Envelopper 2 ou 3 épis de maïs de pellicule plastique. Les déposer au micro-ondes avec la pellicule. Cuire de 2 à 3 minutes.